A la suite du mouvement qui touche l’Education Nationale depuis plusieurs mois et dans la continuité des actions menées contre la « loi Blanquer », une soixantaine de personnes se sont retrouvées « place d’Armes » à Poitiers lundi matin, 1er juillet, premier jour du brevet des collèges, nouveau temps fort avec la grève des surveillances.

A partir de 11 h, une Assemblée Générale se tenait parc de Blossac pour déterminer les suites du mouvement.

Quelques photos du rassemblement :

Le tract distribué à l’occasion

Tract-réforme

Dom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

[vidéo] Interview de Pierre Odin : une grève reconductible de 44 jours

lun Juil 1 , 2019
Sociologue, auteur d’une thèse de Science politique à Science Po sur le syndicalisme et les mouvements sociaux en Martinique et Guadeloupe, auteur du livre ci-dessous sur les grèves reconductibles de 44 jours il y a 10 ans, en 2009, dans les Antilles françaises Les militant-es et les activistes nous ne […]
//