À l’appel national des youtubeurs de  « il est encore temps« , une marche pour le climat se tenait à Poitiers aussi.

Organisée par Alternatiba Poitiers, qui tiendra sa grande réunion le 19 octobre,  on a vu jusqu’à 300 personnes au plus fort de la manifestation.

C’était moins que la manifestation précédente qui avait suivi l’émotion de la démission de Nicolas Hulot mais celle-ci était chargée de plus de contenus, de plus d’explications et de propositions.

La présence des abolitionnistes de la viande et du poisson a beaucoup fait parlé et pas forcément en bien. Il y a là un débat à creuser sans aucun doute.

Il a été rappelé qu’en même temps que la manifestation se tenaient des réunions institutionnelles du PCAET (Plan Climat Air, Énergie, Territoire) que doivent construire les collectivités territoriale pour s’attaquer localement aux problèmes écologiques.

Est-ce une surprise ?

La population n’y a pas été invité ni n’a été informée de ce PCAET

La vieille politique n’aime pas que la population s’empare d’une question.

Heureusement un mouvement social grandit autour de la question du climat. Toute solution passera par un renforcement de ce mouvement social : il est encore temps !

Plusieurs associations étaient présentes

L’IEPop (l’Institut d’Études Populaire) de Poitiers distribuait un tract annonçant son prochain débat le 17 octobre sur le thème « comment imposer la transition maintenant« .

Manifestation pleine d’énergie. Définitivement, la politique des « petits pas, ça ne suffit pas »

Beaucoup de jeunes couples avec des enfants en bas âge dans cette manifestation.On manifeste pour soi mais aussi pour les siens.

Die-In devant la préfecture de Poitiers. Le message adressé à l’État : « et un et deux et trois degrés, c’est un crime contre l’humanité »

Puis retour vers la place d’Armes

« Les petits pas, ça ne suffit pas »

Le nouveau groupe « ANV-COP21 » de retour de Bayonne où

Gaby (ci-dessous) a lu le manifeste « Le temps de l’espoir et de l’action« . La main rouge, nouveau symbole de la lutte pour le climat.

On a parlé « bassines », énergies partagées, consommation, banques, migrants … De nombreuses et riches interventions

Cette manifestation vivante, vivifiante, a provoquée beaucoup de débat autour d’elle

Enfin une bonne nouvelle !

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Le vote d'infamie de Sacha Houlié

sam Oct 13 , 2018
Le jeune et sémillant député LREM de Poitiers, Sacha Houlié fait partie des députés infames épinglé-es par F Ruffin sur sa page facebook. On saura s’en souvenir #BalanceTonPlayMobil  
//