La suite et le dénouement de cette journée épatante où au niveau du commandement des « forces de l’ordre », il y a eu comme de l’hésitation… Serait-ce du au fait que la « bassine investie » (et il s’agit bien d’une vraie bassine, pleine d’eau !) se trouvait en fait en Charente-Maritime et donc sous la responsabilité du préfet de ce département ? Cafouillage techno-administratif ? Problème d’heures supplémentaires à payer ? L’heure du goûter ? Après quelques tirs de lacrimo-fumigènes qui partaient directement dans la bassine (!), les camions de gendarmes sont partis à vive-allure. Au passage, le flou (artistique) de la vidéo sur ce sujet est totalement involontaire : au moins les pandores ne pourront pas dire qu’ils ont été filmés pour leur nuire…

C’est parti !
Et là, blocage policier sous le pont de chemin de fer.
Du monde sur la voie…
Ambiance, mur de Berlin…
Reste les champs…
… et la rivière à pieds secs
et ça arrive toujours
Et toujours dans le ciel
Une foule impressionnante
On passe en Charente-Maritime !
Nous y voilà.
Sur le départ
Rage…
Encore et encore, l’hélico.

Dom

Article suivant

[vidéo] La prise de la bassine

lun Nov 8 , 2021
Une vidéo « Points de vue citoyens » sur la mobilisation de Mauzé sur le Mignon (79) le samedi 6 novembre 2021.
//