Postes d’animateurs et animatrices culturel-le-s supprimés en Nouvelle Aquitaine

Expression de la CGT spectacle au sujet du devenir des animateurs et animatrices culturel-le-s et les incidences de leur « disparition » sur le territoire Nouvelle-Aquitaine

Expression de la CGT spectacle au sujet du devenir des animateurs et animatrices culturel-le-s et les incidences de leur « disparition » sur le territoire

Nouvelle-Aquitaine

Cela fait maintenant deux ans que les animateurs et animatrices culturel des établissements scolaires en ex Poitou-Charentes sont malmené-e-s par les représentants et représentantes de la Région Nouvelle Aquitaine concernant leur avenir. Selon nos informations, des postes vont être supprimés ou « transformés » mettant à mal leur rôle dans l’équilibre culturel de notre territoire.

Le mercredi 22 novembre dernier, lors de la réunion plénière des animateurs et animatrices à Poitiers, le Directeur Général Adjoint Philippe Mittet et la vice-présidente de la région Nouvelle-Aquitaine Nathalie Lanzi ont parlé de :

– 60 postes déployés sur l’ensemble de la Nouvelle Aquitaine soit 28 postes supprimés,

– des bassins d’intervention allant de 3 à 8 lycées pour chaque animateur et animatrice,

– de nouvelles missions ou nouveaux métiers qui ne correspondent pas aux missions ou fiches de postes d’origine etc…

La « disparition » ou diminution de ces postes est très préoccupante voir catastrophique pour nombre de ceux et celles travaillant dans le domaine de la culture sur notre territoire comme pour la jeunesse et marquera un point d’arrêt à tout ce qui a été construit jusqu’ici en lien avec la culture à l’école et plus particulièrement dans les lycées.

L’URF CGT spectacle soutient les actions des animateurs et animatrices culturel-le-s dans les lycées et se positionne en faveur du maintien de leurs postes en Nouvelle Aquitaine dans des conditions leur permettant de développer pleinement les actions culturelles au sein des Lycées.

La culture est un élément fort d’éducation pour les jeunes. Leur permettre d’exprimer leur créativité, les mettre en relation avec des artistes et des œuvres, c’est participer à leur construction personnelle et sociale et donc contribuer à leur réussite : enseignante, anciennement élue en Poitou-Charentes et désormais en charge de la culture et du patrimoine pour la Nouvelle Aquitaine, Madame Lanzi semble l’avoir totalement oublié.

Il est urgent de faire prendre conscience au Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine l’importance de la présence de ces animateurs et animatrices culturel-le-s dans les établissements scolaires !

Pour que toute la jeunesse puisse bénéficier d’une vie culturelle dans les établissements, ne démolissons pas ces emplois, développons-les !

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Court-métrage sur la répression à Poitiers

ven Déc 8 , 2017
Court-métrage sur « la répression à Poitiers », réalisé par Vincent
//