Vu à Poitiers cette publicité pour une marchandise quelconque (qu’on a effacée). Elle énonce clairement la propagande habituelle pour une autre marchandise : la force de travail.

Que l’on soit salarié-es du privé ou du public, c’est toujours à la même sauce que l’on nous vend : travailler plus, gagner moins, et faire toujours aussi bien si ce n’est plus.

Non ?

P.C.

Rédaction

Une réflexion au sujet de “Public, privé… même propagande

  1. Ah la pub ! Comme le rappelle Jean-Luc Porquet dans le Canard Enchaîné du 24 février, les sommes consacrées à nous donner « envie de consommer » représentaient ces dernières années 33 milliards d’euros !
    Ce que les membres de la « Convention Citoyenne pour le climat » avaient justement traduit dans des propositions pour limiter drastiquement la pub et ses techniques affutées pour « nous aider à acheter ».
    Que croyez-vous qu’il arriva ? Gros travail d’influence du lobby de la pub dans les sphères gouvernementales et donc abandon de toutes ces bonnes mesures.
    Que reste-t-il ? L’article 4 : « A compter d’un an suivant la présente loi, est interdite la publicité en faveur des énergies fossiles ».
    Une bonne blague ! Qui a déjà vu Total ou autre vantant l’achat du carburant par hectolitre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Course-poursuite dans la Chambre d'Agriculture…

dim Mar 7 , 2021
En complément de l’article d’hier sur l’action menée par « Bassines non Merci 79 », (https://web86.info/une-chambre-dagriculture-citoyenne-dans-les-deux-sevres/) une vidéo de « Points de vue Citoyens » sur le sujet. Course-poursuite dans la Chambre d’Agriculture des Deux-Sèvres : Mr Renaudeau, le Président de la Chambre, recherché par le Collectif Bassines Non Merci 79 !
//