Vu à Poitiers cette publicité pour une marchandise quelconque (qu’on a effacée). Elle énonce clairement la propagande habituelle pour une autre marchandise : la force de travail.

Que l’on soit salarié-es du privé ou du public, c’est toujours à la même sauce que l’on nous vend : travailler plus, gagner moins, et faire toujours aussi bien si ce n’est plus.

Non ?

P.C.

Rédaction

Une réflexion au sujet de “Public, privé… même propagande

  1. Ah la pub ! Comme le rappelle Jean-Luc Porquet dans le Canard Enchaîné du 24 février, les sommes consacrées à nous donner « envie de consommer » représentaient ces dernières années 33 milliards d’euros !
    Ce que les membres de la « Convention Citoyenne pour le climat » avaient justement traduit dans des propositions pour limiter drastiquement la pub et ses techniques affutées pour « nous aider à acheter ».
    Que croyez-vous qu’il arriva ? Gros travail d’influence du lobby de la pub dans les sphères gouvernementales et donc abandon de toutes ces bonnes mesures.
    Que reste-t-il ? L’article 4 : « A compter d’un an suivant la présente loi, est interdite la publicité en faveur des énergies fossiles ».
    Une bonne blague ! Qui a déjà vu Total ou autre vantant l’achat du carburant par hectolitre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Course-poursuite dans la Chambre d'Agriculture…

dim Mar 7 , 2021
En complément de l’article d’hier sur l’action menée par « Bassines non Merci 79 », (https://web86.info/une-chambre-dagriculture-citoyenne-dans-les-deux-sevres/) une vidéo de « Points de vue Citoyens » sur le sujet. Course-poursuite dans la Chambre d’Agriculture des Deux-Sèvres : Mr Renaudeau, le Président de la Chambre, recherché par le Collectif Bassines Non Merci 79 !
//