Je découvre aujourd’hui, à environ 2,5km de La Villedieu du Clain, à Aslonnes, au bord de la route qui relie les deux communes, le permis d’aménager d’une future bassine d’une contenance de 246 901 m3 sur un site de 73,630 hectares, avec sa station de pompage.

Il s’agit d’une de ces fameuses bassines qui pompent l’eau toute l’année dans les nappes phréatiques, celles qui servent également pour l’eau potable. L’eau contenue dans ces « bassines » arrose ensuite des cultures d’exportation (maïs) fabriquées à grand renfort d’entrants chimiques (pesticides, nitrates, perturbateurs endocriniens). Tous ces produits nocifs se retrouvent ainsi en grande quantité dans la nature, dans les sols et les nappes phréatiques et donc dans notre eau.

Par la suite nos impôts sont mis à contribution pour essayer de dé-polluer….

Nous avons été étonné du délai de recours qui semble largement dépassé. (6/12/2017).

Cette bassine n’est que l’une des 6 bassines prévues aux alentours proches des Roches-Prémarie, parmi les 43 qui sont prévues dans la Vienne pour stocker au total 11,2 millions de m3 d’eau sur plus de 500 ha.

Si la bassine est construite et mise en service, il s’agira du détournement d’un bien commun au profit d’une minorité de gros céréalier, et aux frais du contribuable.

Il s’agit d’un scandale contre lequel nous devons tous nous mobiliser.

Christian Haffner

Rédaction

3 réactions sur “Quel usage de l’eau dans la Vienne ?

  1. Alors chaque citoyen concerné (tous) peut agir puisque la facture d’eau de grand Poitiers est un bulletin de vote ! SVP lorsque vous payez chaque semestre, il faut soustaire le montant versé à Loire Bretagne qui correspond dans « organismes publics » à lutte contre la pollution et modernisations des réseaux car c’est avec entre autre cette partie qu’ils financent les bassines. N’ayez pas peur des relances et des mises en demeure! si nous sommes plusieurs, ils seront craintifs.
    Votre bulletin de vote, c’est ce qu’il y a de plus cher à leur yeux (les politiques).

  2. Bonjour, dernièrement nous avons lu dans la N République, je crois, un projet pour le département de la Vienne. Ce projet fait appel aux propriétaires de terrains, champs…. ayant une mare, des marais, des zones mouillées,…les incitant à boucher ces dites zones. Naturelles.
    Y a t il un lien avec les projets bassines. Qu’en pensez vous? Étonnée par l a position de Vienne nature qui est pour?
    Merci. Dominique Valade

    1. Bonjour,
      Le conseil d’administration de Vienne Nature est en train de travailler sur une note pour détailler et expliquer sa position. Il n’est bien sûr en aucun cas question de mares ou de zones humides (pour lesquelles nous nous battons quotidiennement), mais uniquement de certains étangs privés (pas tous) qui ont un impact avéré sur la qualité de l’eau et la biodiversité (c’est un fait encore peu connu du grand public), d’où l’intérêt de réfléchir à des solutions pour réduire leurs impacts sur l’environnement.
      Vous faites certainement référence à cet article de la NR (qui peut effectivement induire en erreur, car il manque de clarté) : https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/dans-la-vienne-des-primes-aux-proprietaires-pour-supprimer-leurs-etangs
      Notre association publiera sa note détaillée sur notre site internet. Si vous avez des questions à sa lecture, quand elle sera publiée, n’hésitez pas à nous contacter par email à l’adresse contact [at] vienne-nature.fr
      Bien cordialement,
      L’équipe de Vienne Nature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Un grand projet de réservoirs d’eau sert les intérêts de l’agriculture intensive au mépris de l’avenir des rivières

mer Oct 3 , 2018
Un article de Bastamag.net sur les "bassines" de la Vienne
//