Communiqué :

« Le Collectif 8 mars pour les droits des femmes appelle à un rassemblement devant la DDCS (direction départementale de la cohésion sociale), 4 rue Micheline Ostermeyer à Poitiers, le vendredi 18 octobre à 17h.

Il s’agit de l’heure à laquelle se clôturera le Grenelle sur les violences conjugales organisé par Marlène Schiappa et, au niveau local par la préfète et la déléguée départementale aux droits des femmes.

Nous souhaitons par notre présence contester la tenue de ce Grenelle qui ne répond pas à l’urgence de la lutte contre les féminicides.

Nous sommes début octobre 2019, et pour l’heure, plus de 110 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint. Cette situation est inacceptable et nécessite bien autre chose qu’un Grenelle auquel, d’ailleurs, des actrices et acteurs importants des luttes contre les violences masculines faites aux femmes n’ont pas été invité-es à participer comme le collectif pour les droits des femmes.

Nous dénonçons également le peu de places laissés à la parole des personnes ayant la connaissance du terrain et l’absence de moyens humains et financiers mis pour stopper ces crimes.

Sans une politique volontariste et une utilisation de l’arsenal législatif, l’impunité perdure. Nous demandons des mesures concrètes au niveau national et départemental.

Il ne suffit pas de dire, il faut d’urgence agir et donner les moyens d’agir. »

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Projet d'éco-quartier avec la collaboration des poitevins d'Eclowtech

mer Oct 9 , 2019
La Ch’tite Maison présente Lil’Pouss’ : l’éco-quartier pour construire ensemble, dans le respect de la planète et de ses citoyens. Campagne de financement participative pour aider aux financement de leurs Tiny Houses avec le projet Lill’pouce. Le but de ces Tiny houses et d’apporter du réconfort aux personnes qui sont […]
//