Réforme de la Justice : toujours le même modèle

Le libéralisme utilise toujours le même modèle, quelque soit le secteur d’activité : remplacer le « travail vivant » (les travailleuses/eurs) par le « travail mort » (les machines, numérique compris) dans le but de privatiser les bénéfices et socialiser les pertes.

Une démonstration avec le cas de la Justice ?

Il suffit de lire les affiches apposées sur la grille de la Maison des avocats de Poitiers :

Comme le dit, dans la même rue des Grandes écoles, la librairie « La bonne aventure »

« Mais alors, si le monde n’a aucun sens, qui nous empêche d’en inventer un ? »
Lewis Carroll, Alice au pays des merveilles
« Ne désespérez jamais. Faites infuser d’avantage »
Henri Michaux, Face aux verrous

Tout est dit, non ?

Pascal Canaud

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.