Comme l’ont justement relevé les médias, le texte permettant d’utiliser (jusqu’en 2023…) des semences néonicotinoïdes pour les betteraves à sucre (en attendant la suite des dérogations temporaires…) a été adopté ce mardi à l’Assemblée par 313 voix pour, 158 contre et 56 abstentions.

Et dans la Vienne, la « résistance » à cette loi scélérate s’est-elle exprimée ?

Nicolas Turquois (Groupe MODEM et Démocrates) ne reculant devant aucun obstacle a voté POUR comme 38 de ses collègues, 9 ayant voté CONTRE (il existe des courageux.ses) et 4 s’étant abstenu.e.s.

Sacha Houlié (Groupe LREM) : MODIFICATION du 8 OCTOBRE : finalement il était absent au moment du vote… alors que 175 de ses collègues ont voté POUR, 32 ont voté CONTRE et 36 se sont abstenu.e.s. Notons au passage que près d’une cinquantaine de député.e.s étaient absent.e.s pour ce vote, pas anodin… quand même !

Difficile de trouver le résultat du scrutin : pas de trace pour le moment sur le site de l’Assemblée Nationale, pas de trace sur la page du député. On peut retrouver la trace des absent.e.s via Mathilde Panot et la France Insoumise : https://twitter.com/MathildePanot/status/1313922895324884994/photo/1

Françoise Ballet-Blu (groupe LREM qui remplace Jacques Savatier) a été plus courageuse que son collègue de la 2ème circonscription en votant… CONTRE !!!

Jean-Michel Clément, (Groupe Libertés et Territoires) a quant à lui voté CONTRE : on lui en sait gré…

Au final, dans la « majorité présidentielle », c’est un peu la foire d’empoigne : mais ça on commence à être habitué (plus d’un quart des votes LREM se sont portés en contre ou en abstention et en prenant en compte les absent.e.s, à peine les 2/3 des député.e.s LREM ont voté POUR). Ça sent le sapin, on vous le dit depuis un moment, ça sent le sapin…

Pour être tout à fait complet :

Le groupe LREM s’est divisé comme jamais :

– 175 ont voté POUR,

– 36 ont voté CONTRE,

– 32 se sont abstenu.e.s,

– 27 étaient… absent.e.s !

Après les élections législatives de 2017, le groupe LREM comprenait 314 élu.e.s : 3 ans plus tard, il en « reste » 270…

Depuis mercredi 7 octobre, il en compte un autre de moins, Benoît Simian, député de la Gironde ayant décidé de quitter le groupe (il a voté contre mardi 6 octobre) pour rejoindre… « Liberté et Territoires ».

Dom

Une réflexion au sujet de “Semences néonicotinoïdes : dans la Vienne, comment ont-ils.elles voté ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Appel à projets de films documentaires 2021

jeu Oct 8 , 2020
Dans le cadre du partenariat FRANCE TELEVISIONS / FILMER LE TRAVAIL Le Festival international Filmer le travail de Poitiers et France 3 Nouvelle-Aquitaine proposent un appel à projets de films documentaires de 52 minutes. Ce projet doit avoir un ancrage régional en Nouvelle-Aquitaine. Pour être admis à concourir, les projets […]
//