Le 10 octobre a eu lieu une conférence débat sur le compteur Linky à Thuré en présence de Stéphane Lhomme, en présence de la Soregies, soirée organisée par Espri’Kolibri et la mairie de Thuré.

La réunion a commencé à l’heure, c’est un conseiller municipal qui a présenté la séance : 1/4H à Edmond Gendarme, conseiller municipal et délégué Sorégies et 3/4H à Stéphane Lhomme. Philippe, de l’association Espri-Kolibri s’est exprimé aussi pour présenter son association, en signalant notamment la pose prochaine d’une boite à livres dans la commune.

Environ 200 à 300 personnes présentes, surtout une population âgée pour la grande majorité.

1 – présentation de l’historique de Sorégies avec ses particularités locales, par Edmond Gendarme

2 – explication du fonctionnement des compteurs Linky, par Edmond Gendarme

Explication illustrée de schéma, entre les compteurs, les concentrateurs, les distributeurs et les fournisseurs d’énergie.

Explication de ce qu’est le CPL (courant porteur en ligne) et de son absence de nocivité : le compteur Linky émet moins d’onde qu’une ampoule basse consommation.

Echange contradictoire avec deux personnes de l’assemblée sur la radiofréquence des ondes radios, sur le CPL.

Fin du déploiement 31 décembre 2024.

3- prise de parole de Stéphane Lhomme :

Il explique que ce sont des administré-es de sa commune qui ont alerté le conseil municipal dont il fait partie, et qu’il a été chargé de se renseigner. C’est seulement après qu’il est partie en « croisade », sollicité qu’il a été par la population de toute la France.

Actuellement plus de 400 communes s’oppose au déploiement systématique, dont un village de 29 habitants contre lequel Enedis a porté plainte, et dont des communes comme Yerres (maire Mr Dupont-Aignan). Le maire de Bayonne a posé un moratoire pour sa commune.

Stéphane Lhomme se félicite du fait que UFC-Que choisir ait sorti le « dossier noir » dans son dernier numéro. Il rappelle que sur son site, maires et particuliers trouvent tout le nécessaire pour refuser Linky, dans le respect du droit puisque ce sont des juristes qui ont écrit tous les courriers-types.

* évocation de ce que Enedis nous promet avec Linky, notamment maîtrise de sa consommation, création d’emplois, transmission facilitée et disparition des tournées…

* démonstrations de ce qui est vrai et de ce qui est faux, articles de journaux et publications scientifiques à l’appui. Sources diverses et de tous bords: OMS, journaux régionaux, quotidiens nationaux, journaux spécialisés, journaux patronaux et écolo, … bref de tout.

* explication de ce que cache Linky : le big data et les risques pour la santé : le patron même de Itron qui fabrique le Linky avoue que le CPL diffuse dans tout le logement

* conclusion : face à de nombreuses incertitudes, il demande que chacun puisse choisir pour lui-même

4- Hugo, de l’association Espri-Kolibri invite ceux qui veulent à laisser leurs coordonnées pour être tenus informés de l’actualité de ce dossier

CM

Rédaction

Une réflexion au sujet de “Soirée Linky à Thuré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Catalogne : un article dans l'Express de L. Thouverez qui interviendra à Poitiers jeudi 19 octobre

dim Oct 15 , 2017
Crise en Catalogne: "Rajoy est sous la pression de sa droite"
//