Edison est albanais. Il est arrivé en France il y a déjà quelque temps ses parents étant très malades et ayant besoin de soins. Il a été scolarisé en classe de 4e au collège Jean Moulin pour pouvoir bénéficier d’un accompagnement FLE ( français langue étrangère). C’est un élève très discret, timide. Il a un frère d’une vingtaine d’années.

Avant les vacances d’octobre, la famille a reçu un OQTF (obligation de quitter le territoire). De peur, ils se sont enfuis à Niort laissant le squat qu’ils avaient réussi à occuper. Revenus à Poitiers, où ils avaient finalement plus de relations sociales, ils se sont retrouvés à la rue, vivant sous une toile de tente ou une vieille caravane à Buxerolles…..

Le matin, Edison vient au collège car il sait qu’il y est en sécurité ; mais en larmes le plus souvent ayant peur de laisser ses parents, dans le froid et l’humidité.

Le collège a pris la décision la semaine passée de l’inscrire à la cantine pour qu’il ait au moins un repas chaud par jour. Ses camarades se sont émus de sa situation et cherchent aussi de leur côté comment apporter leur soutien

Une procédure d’appel est enclenchée. Le père et la mère ont donc un sursis ; Edison ne risque rien (mineur scolarisé) mais le danger guette son grand frère. Les parents ne parlant pas du tout français, c’est la grand frère qui s’occupe d’Edison. Sa présence est vitale pour la famille.

Toutes les structures poitevines sont saturées. Les enseignant-es se relaient pour les héberger et ont décidé de s’organiser pour soutenir la famille. Avec l’association CENT POUR UN, nous essayons de mettre en place une solution de logement solidaire et rassurante.

CENT POUR UN est une association départementale dont le principe est de payer des loyers à des familles à la rue grâce à l’adhésion modeste (3, 5 ou 10 euros par mois) de personnes volontaires. L’idée est, par exemple, d’avoir 50 ou 100 personnes qui adhèrent et qui permettent ainsi de payer un loyer à une famille.

Nous sommes donc en train de créer un COLLECTIF au collège pour pouvoir loger cette famille.

Nous sommes déjà plusieurs au collège à nous être engagés à verser mensuellement une somme – qui peut être très modeste ( cela va de 3 euros à 20 pour ceux qui peuvent) – car le but est de réunir un maximum de personnes, et à nous tous, nous pourrons réunir les 560 euros mensuels dont nous avons besoin. Nous en sommes actuellement à 350…

Les versements mensuels vont à l’AMICALE du collège, qui reverse ensuite à l’asso CENT POUR UN qui , elle, s’occupe de chercher le logement et de payer l’assurance »

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Élections municipales. L'appel d'Osons 2020

lun Déc 10 , 2018
Pour commencer ensemble la reconquête de Poitiers et des communes alentours , la situation semble bien favorable à un changement en profondeur d’où cet appel pour les élections municipales de 2020 qui se préparent d’ores et déjà. La rencontre se déroulera salle Timbaud à Poitiers (rue Saint Paul) le jeudi […]
//