Depuis plusieurs mois, le quartier du Pont Neuf à Poitiers est en alerte sur des projets d’urbanisation qui remplacent fréquemment des pavillons plus ou moins anciens pour laisser la place à des immeubles (on utilise plus souvent le mot « résidences »). De nombreux.ses habitant.e.s découvrent souvent par hasard ces projets qui suscitent beaucoup d’opposition parmi les riverains impactés par des constructions de plusieurs dizaines d’appartements…

Le comité de quartier « Autour du Pont Neuf » a décidé de relayer, auprès de la nouvelle équipe municipale de Poitiers cette contestation qui pose la question essentielle de l’urbanisme et des conséquences qu’il entraîne. Une lettre ouverte a été récemment rédigée, à retrouver ci-dessous.

Madame la Maire, Mesdames et Messieurs les élu.e.s du conseil municipal de Poitiers,

Il y a urgence


Oui, il y a urgence à s’arrêter et à prendre le temps de regarder ce qui se passe en matière d’urbanisme à Poitiers et dans le quartier du Pont Neuf en particulier. Il y a urgence car depuis des années, notre quartier est devenu un secteur très prisé par les promoteurs qui construisent une résidence après l’autre sans que le Plan Local d’Urbanisme n’y trouve rien à redire. Ainsi sur la seule route de Gençay, ce sont 10 résidences qui ont remplacé le plus souvent des pavillons et des jardins et ainsi contribué à défigurer l’aspect initial de ce quartier. Entre le pont Neuf et la rocade s’ajoutent plus d’une douzaine d’autres résidences, de tailles et d’esthétiques très diverses mais qui ne contribuent pas à une intégration harmonieuse dans le paysage urbain. Dans le même temps, de nombreuses maisons du quartier sont vides, laissées à l’abandon ou insalubres tout en étant parfois occupées par des familles en situation de grande précarité. De la même manière, de nouveaux secteurs du quartier sont à leur tour menacés ou concernés par des projets d’immeubles de 3 ou 4 étages ou des constructions qui bouleversent le quotidien des habitant.e.s : rue de Vaudouzil, rue Saint Saturnin, rue de la Chatonnerie, secteur du pont neuf avec une construction en bord de rivière, rue Justin Teissié, avenue Jacques Cœur,…. Et nous en découvrons de nouveaux chaque jour ! La loi dite « Pinel » qui permet de défiscaliser et « l’effet d’aubaine » qu’elle provoque n’est sans doute pas étrangère à cette inflation immobilière. Ces dernières semaines, vous avez été destinataires de courriers d’habitant.e.s excédé.e.s de découvrir qu’un projet de construction allait, une fois encore remplacer un jardin ou une maison individuelle et voir arriver 30, 40 ou 50 appartements et cela sans aucun moyen de s’informer avant que le panneau du permis de construire n’apparaisse sur le lieu de construction prévu. Il y a là un manque flagrant d’information et de transparence qui laisse bien des habitant.e.s démuni.e.s face à la « machine administrative »… On nous répond « que c’est la loi » : si c’est le cas, il faut la changer !
Dans quelle démarche nous inscrivons-nous ?

Nous demandons que les interventions, les courriers, les demandes des habitant.e.s soient prises en compte à la hauteur des questions que posent le dossier de l’urbanisme à Poitiers. Pour cela, nous proposons qu’un vaste débat s’engage très rapidement à Poitiers et Grand Poitiers sur les orientations nécessaires à un urbanisme renouvelé qui prennent en compte les urgences, qu’elles soient environnementales, humaines et urbanistiques sur le long terme. La construction de logements destinés aux étudiant.e.s et le débat sur la « nécessaire » densification de la ville ne sauraient être les seuls enjeux à prendre en compte, sans que ne soient explicitées toutes les autres questions qui se posent (liste non exhaustive) : 

– l’artificialisation des sols qui n’est pas une problématique uniquement rurale et le débat sur la densification, rarement détaillée quant à ses conséquences,

– les logements insalubres, vides et inoccupés depuis parfois des années, y compris dans le centre-ville,

– l’augmentation importante du trafic automobile (et donc de la pollution) dans les secteurs concernés par ces immeubles, les questions liées à la voirie, à la propreté, à la collecte des eaux,

– la qualité même des nouvelles constructions dont l’esthétique laisse trop souvent à désirer, 

– les normes énergétiques qui devraient être mises en application (RT 2020 et suivantes),

– la transformation de logements en habitat « intermittent » qui ont pris ces dernières années une part conséquente du logement locatif,

– la place de l’habitat partagé et solidaire qui ne demande qu’à se développer et qui répond à une demande croissante,

– … 

Le comité de quartier « Autour du Pont Neuf » relaiera, comme il le fait depuis des mois les remarques et demandes des habitant.e.s dans une démarche de débat, de concertation et de transparence que nous souhaitons la plus ouverte possible. Ouverte aux habitant.e.s, aux associations, aux partenaires institutionnels et aux collectivités locales, chacun pouvant apporter sa part d’expertise, qu’elle soit technique ou citoyenne. Une expertise qui met en mouvement toutes les personnes qui se sentent concernées par l’évolution de leur quartier et de leur ville. Nous ne doutons pas que vous accordiez à ce dossier tout l’intérêt qu’il nécessite, nous demandons à prendre le temps qu’il faudra pour que la participation citoyenne que vous appeliez de vos vœux dans votre programme municipal trouve ici une première concrétisation avec ce dossier qu’il devient urgent de prendre en compte dans toutes ses dimensions.
Pour terminer ce courrier et afin de prendre ce temps indispensable à une réflexion qui engage l’avenir de la population, nous demandons qu’un moratoire sur les nouvelles constructions prévues soit décidé par l’autorité publique que vous représentez.

Dans l’attente de votre réponse,

Veuillez agréer mesdames et messieurs les élu.e.s l’expression de toute notre mobilisation citoyenne !

Le C.A du comité de quartier « Autour du Pont Neuf » et en soutien aux habitant.e.s mobilisé.e.s,

Dom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Bulletin de septembre de la Ligue des Droits de l'homme Châtellerault

jeu Sep 24 , 2020
Pour tourner les pages, cliquez sur les flèches en faut à gauche du fichier .
//