Un interview d’Héloïse Morel

Le programme du 14 novembre « Écouter, accompagner et réparer. Les violences masculines faites aux femmes« 

Le livre :

Un livre qui présente un regard interdisciplinaire sur la question des violences masculines faites aux femmes, à la fois dans un contexte historique, sociologique, psychologique et juridique.
Il présente le résultat de recherches menées par la Maison des sciences de l’Homme et de la Société de l’université de Poitiers depuis plusieurs années sur les violences faites au corps ainsi que le féminicide.

Sous la direction de 

  • Lydie Bodiou, maîtresse de conférence en histoire de la Grèce antique, 
  • Frédéric Chauvaud, professeur d’histoire contemporaine, 
  • Marie-José Grihom, professeure en psychologie clinique et psychanalyste et 
  • Héloïse Morel, coordinatrice du pôle sciences et société de l’Espace Mendès France et journaliste.
  • Avec le concours de Louise Atani, Julien Gaillard, Sabine Lambert, Laurence Leturmy, Nicolas Palierne. Dans le cadre du CPER Insect.

Tous les ans, en France, 217 000 femmes ou davantage subissent des violences. Comme ailleurs dans le monde, le nombre de victimes de viols, d’agressions sexuelles, de harcèlement reste minoré. Aucun chiffre exact, si ce n’est celui des déclarations faites à la police,n’est connu. Les femmes agressées, de tous âges, sont issues de tous les milieux : ouvriers, paysans, employés, avocats, médecins.Aucun lieu, la chambre, l’appartement, la maison, le métro, la rue, le bureau, l’école n’est épargné. Les agresseurs peuvent être des proches ou de parfaits inconnus. Cette présente brochure tend à comprendre ce phénomène des violences faites aux femmes parce qu’elles sont femmes, à travers des approches historiques, sociologiques,psychologiques et juridiques.

Vente en ligne : 9 €

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Algérie. Pour la libération de Louisa Hanoune

sam Sep 28 , 2019
Communiqué CGT 86 « Nous avons appris le placement sous mandat de dépôt et l’incarcération de Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs d’Algérie, par le tribunal militaire de Blida, le 9 mai. Elle s’était rendue à une simple convocation d’un juge d’instruction pour être entendue comme témoin. Nous […]
//