Die in ce vendredi 05 octobre 2018 à l’heure où le maire A. Claeys devait faire son discours d’ouverture des Expressifs. Le rassemblement était appelé par les États Généraux de la Migration (EGM)  pour protester contre l’expulsion des mineurs étrangers de la « Maison » solidaire et le rôle de Ponce Pilate du maire.

Une première manifestation avait eu lieu le 03 octobre Une belle manif contre un sacré scandale (vidéo et son)

Le maire n’était pas là mais peut-être était-il en train de regarder le rassemblement depuis la fenêtre ouverte de son bureau à la mairie :

.

Pendant le die-in était repris le slogan « De l’air, de l’air, ouvrez les frontières, la méditerranée est un cimetière »

À la fin du die-in, était repris le slogan : « Poitiers, debout, la Maison est murée »

Vidéo NR/Centre Presse

Le discours préparé par le Collectif de la Maison :

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

L'aberration du centre d'enfouissement du Vigeant

sam Oct 6 , 2018
Communiqué d'ARDAN
//