Alors que la mobilisation avait réuni un millier de lycéen-nes le vendredi (voir article ici) c’était au tour des familles et des adultes qui travaillent le vendredi de se mobiliser.

Le cortège est parti de la Place d’Armes vers 14h00

Une tonalité évidemment plus politique – et c’est heureux – que la veille.

La Poit’a vélo, la livraison anti-uber/Deliveroo de repas en vélo à Poitiers était de la partie

Puis nous sommes parti-es vers le Parc de Blossac. Nous étions aux alentours de 400 à 500 personnes. Manifestation non déclarée et pourtant sans aucun incident.

Comment est-ce possible ?

Par ce que Macron n’a pas décidé de réprimer le mouvement-climat, contrairement aux Gilets Jaunes. Mais ils et elles étaient là (cf plus loin)

On parlait des Gilets Jaunes précédemment. Et bien merci à elles et eux car « on est là, on est là, même si Macron ne veut pas nous on est là ! »

Le social, l’économique et le politique sont intimement liés. L’époque est à la combinaison du rouge et du vert. Avec un peu de noir ?

Sur place se trouvaient les étudiant-es du Word clean Up day qui, comme l’an dernier, le matin même avaient sillonné les rues de Poitiers pour ramasser des mégots et autres cochonneries polluantes

La manifestation a rejoint le pré en contrebas du Parc de Blossac pour remettre en pratique démocratique un agora citoyen dans cette Europe qui en manque tant. Micro ouvert : chacun-e peut s’exprimer (malgré un soleil de plomb)

À l’ombre des arbres, des associations invitaient à l’engagement citoyen nécessaire : Amnesty International , Désobéissance Citoyenne, ANV-COP21, ATTAC, Alternatiba, Greenpeace

et bien sûr le collectif qui mène une intense action dans la Vienne pour informer et faire signer afin d’obtenir un référendum contre la privatisation des Aéroports De Paris.

Quoi ?!

Vous n’avez pas encore signé ?!

Pascal Canaud

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Nucléaire. Les contributions de l'ACEVE (Association pour la Cohérence Environnementale en ViennE)

dim Sep 22 , 2019
Deux contributions à la « commission nationale du débat public » de l’ACEVE, une sur la résilience des CASTORS et des piscines type Belleville, l’autre sur les maladies radio-induites.
//