Lettre ouverte de J.P. Bujeau :

Mme la présidente de la Communauté Rurbaine de Poitiers,


D’après les arguments que vous développez en réponse à mon interrogation sur l’augmentation de 300% de la part communautaire de la taxe foncière de la Communauté Rurbaine de Grand Poitiers en 2021, cette augmentation exorbitante semble causée par 3 effets conjugués, à savoir :

  • le désengagement de l’État et du gouvernement de droite macroniste qui n’a pas tenu ses promesses,
  • la mauvaise gestion de la majorité précédente de la communauté urbaine (socialo-coco-bobo…), à laquelle vous avez appartenu pendant de nombreuses années,
  • la crise sanitaire responsable de tous les maux de la Terre…


Ce serait trop drôle si ce n’était pas affligeant ; une telle augmentation de 300 % sur un seul exercice, votée par une majorité (écolo-coco-bobo et compagnie…), soit disant de gauche, paraît scandaleuse et digne d’un pays en voie de développement ; ancien directeur territorial de plusieurs communautés de communes pendant plus de 20 ans,
je n’avais jamais eu connaissance d’une telle augmentation de la fiscalité dans un EPCI…….

Cette augmentation (de 100 euros pour un foyer moyen) ne va pas manquer de pénaliser gravement les familles modestes et les petites entreprises…

Une majorité de droite ou d’extrême droite n’aurait même pas osé proposer une telle augmentation…

Je trouve, et je ne suis pas le seul, que ce mauvais signal de début de mandat est de bien mauvaise augure pour la suite des 4 années qui vous restent et ceci au détriment de nombreux habitants de cette communauté plus rurale que urbaine, complètement incohérente, sur un territoire sans unité et sans cohésion.

Je crains que les citoyens paient cher les effets dévastateurs de la loi « NOTRe » initiée par les socialistes en 2015…

Il serait temps que bon nombre d’élus nationaux et locaux, plus ou moins aveuglés par une parcelle de pouvoir, redescendent de leur piédestal pour mieux entendre leurs administrés et notamment les classes populaires, (n’oublions pas que 19 % de la population de Grand Poitiers vivent en dessous du seuil de pauvreté…!)

Je vous adresse néanmoins tous mes vœux de réussite pour le bien des citoyens de Grand Poitiers et vous souhaite bon courage car les années qui viennent vont être très dures…

Bien cordialement.

Jean-Pierre BUJEAU
Citoyen ordinaire de Mignaloux-Beauvoir.

Rédaction

Article suivant

Billet d'humeur adressé au député de la 2ème circonscription de la Vienne

ven Jan 14 , 2022
M. le député Sacha Houlié, Je tiens, une fois de plus, à vous faire part de quelques réflexions que m’inspire votre « dense » lettre de décembre que je viens de terminer de parcourir. J’ai encore du mal à m’habituer à la langue de bois, façon « la voix de son maître ». Je […]
//