Fin du tour d’horizon sur l’état de l’extrême-droite dans la Vienne avec le nord, « Châtellerault-Loudun » comme on dit aujourd’hui.

C’est sans aucun doute la circonscription où l’extrême-droite est la plus présente à défaut d’être implantée en terme d’activité et de militant.es. Le changement régulier de référents locaux, l’absence d’activité de terrain, les oppositions entre responsables successifs, (Audebert, Verdin,…) la valse des candidat.es ont largement contribué à rendre le RN en particulier, illisible. L’extrême-droite fait des scores aux élections, Le Pen a encore progressé surtout dans le Loudunais avec parfois plus de 40 % des voix au premier tour mais ne parvient pas à stabiliser un noyau militant conséquent…

Cela se traduit encore pour ces législatives par une forte dispersion avec 3 candidatures :

  • Patrick Guichard et Marie De Maestri (Les patriotes) : Un candidat de circonstance qui ne va faire que grappiller des voix sur le RN voire sur les zemmouristes et sans doute du côté des antivaccins et autres « complotistes » . P. Guichard apparait comme référent « Les patriotes » pour la Vienne, ça ne va pas beaucoup plus loin.
  • Alain Verdin et Michèle Dominguez (Reconquête) : Fervent supporter de Zemmour et « chef de file » de Reconquête dans la Vienne, A. Verdin a un parcours sinueux… Après avoir été secrétaire départemental du FN, viré par Arnaud Fage, (lui-même exclu il y a deux ans) le nouveau soutien de Zemmour ambitionne de concurrencer le RN sur la 4ème circonscription. Une circonscription où il était déjà candidat en 2017 (alors qu’il était en même temps conseiller municipal à Poitiers) mais sous l’étiquette FN ! Il y avait d’ailleurs réalisé 17,3 % des voix : il espère peut-être réalisé le même score mais ça semble mal engagé…
  • Marion Latus et Jérôme Toulet (RN). Réaliser plus de 17 % et approcher le score de Le Pen sur la circonscription est une ambition peu réaliste surtout au regard de la campagne locale du RN. (ou plutôt de la non-campagne menée) Quelques affiches ici et là (et même pas à Châtellerault) quelques tractages mis en scène sur FB et twitter et ça en reste là…

Georges Relllow

Dom

Article suivant

[photos, vidéo] Manifestation contre les bassines à Gençay

dim Juin 12 , 2022
« Pour notre eau, notre santé, nos euros ». le collectif « Bassines Non Merci 86 » avait convoqué une « manifestation pédagogique » à Gençay pour expliquer par le détail le problème des bassines sur le lieu d’une possible future bassine. La ressource en eau – va-t-on avoir des coupures d’eau potable cet été dans […]
//