Communiqués des sections SNJ Centre :

« La rédaction de La Nouvelle République du Centre-Ouest est en grève ce mercredi 11 mars, suite à un appel lancé ce lundi 9 mars par l’intersyndicale SNJ – SNJ-CGT. Ce mouvement devrait être largement suivi dans les rédactions.

Les journalistes s’opposent à un plan de la direction baptisé « Cap 2023 » qui prévoit le non remplacement d’une centaine de départs à la retraite d’ici fin 2023, soit 20% des effectifs (tous métiers confondus). 19 à 23 postes de journalistes seraient sur la sellette sur les 170 que compte aujourd’hui la rédaction.

Le plan vise également un regroupement centralisé du SR – aujourd’hui assuré dans cinq départements au plus près des journalistes de terrain – au siège à Tours, et la fermeture de plusieurs rédactions sur des territoires isolés.

Sur le plan social, ce sont des mutations non désirées et une charge de travail supplémentaires qui se dessinent pour les journalistes qui resteront.

Les élus du SNJ sont en première ligne pour contester ces suppressions de postes qui ne feront que créer un éloignement du terrain et une perte de lectorat. C’est une baisse assurée de la qualité du contenu du journal qui perdra son ancrage local.

Alors que toute la rédaction de la NRCO travaille et vit sur son territoire, les élus SNJ refusent d’accélérer l’appauvrissement, en emploi et en information d’un territoire déjà désigné sous le triste nom de « Diagonale du vide ».

Tous et toutes en grève ce mercredi 11 mars à 14h30 au siège de la NRCO à Tours. »

Un commentaire de notre part :

La Presse Quotidienne Régionale (PQR) est souvent raillée par le milieu militant. Pourtant elle fait un travail d’information indispensable que nul autre peut faire à sa place. Notre site web86.info, blog amateur d’information militante et colorée rouge et vert, ne pourra jamais remplacer – et ne le prétend pas – une information quotidienne, territoriale, variée, pluraliste, utile, quelque soit nos divergences avec tel ou tel article.

Nous nous sentons donc solidaires des salarié-es de la NR pour des raisons démocratiques d’accès à l’information. C’est notre liberté d’être informé-e qui est en jeu.

Nous nous sentons également solidaires des salarié-es de la NR comme nous le sommes des salarié-es en lutte dans des entreprises privées dont l’emploi et les conditions de travail sont les seules variables d’ajustement inventées par un système capitaliste néo-libéral qui broie les populations, la nature, les solidarités et les droits des personnes.

web86.info exprime sa solidarité pleine et entière avec les salarié-es en lutte de la NR.

Pascal Canaud

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

[communiqué] Élections municipales : du changement pour nos territoires !

mer Mar 11 , 2020
Collectif inter associatif de la Vienne pour la transition écologique
//