Communiqué du PCF86 sur l’expulsion de la Maison

« Expulsion de  la maison

Le Parti Communiste affirme sa complète solidarité avec les mineurs isolés que la préfecture veut faire expulser de leur lieu d’accueil et d’hébergement. Ce lieu est géré avec rigueur et responsabilité, avec l’aide de bénévoles qui pallient l’inconséquence des pouvoir publics. Avec le collectif DNSI nous demandons à ce que l’expulsion soit ajournée tant qu’il n’y a pas de solution pérenne d’accueil et d’hébergement.

Alors que le conseil constitutionnel vient de consacré la valeur constitutionnelle du « principe de fraternité, l’État et le département se défaussent de leurs responsabilités. Cette politique qui a pour conséquence de mettre des jeunes à la rue est brutale et inhumaine. De plus elle contribue au développement de la misère et de l’insécurité de vie et alimente les peurs et les préjugés, terreau du racisme et de la xénophobie.

La responsabilité de la France est d’accueillir les migrants avec dignité et dans le respect de leurs droits, fixé par des conventions et traités internationaux qu’elle a signé. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.