De multiples lettres de refus du compteur invasif Linky continuent à fleurir et une des dernières provient de l’association action citoyenne environnementale (ACE) Hendaye.

Les principaux arguments utilisés (cf . La lettre complète) à l’intention d’ENEDIS chargé du déploiement de ces compteurs sont résumés :

• Les « Evolutions technologiques » (argument d’ENEDIS) ne signifie pas un droit d’entrée, ni un droit d’usage, de surveillance ou d’exploitation de mon réseau privé et des appareils électriques qui y sont reliés car les usagers sont propriétaires de tout le réseau électrique en aval du disjoncteur, que le compteur se situe à l’intérieur ou à l’extérieur du domicile.

• Refus d’autoriser la communication de données personnelles à quelque entreprise ou personne que ce soit.

• Pas de légitimité à vous introduire et à vous établir, physiquement ou numériquement chez un abonné, sans son consentement.

Emmanuel Garnier, Comité stoplinky86 ( stoplinky86@framalistes.org )

Rédaction

Une réflexion au sujet de “De nouveaux arguments pour refuser Linky

  1. génial. Mais je n’ai pas trop compris la partie
     » Le rapport de l’ANSES confirmant que ce CPL circulera dans mon réseau privé, même si mon domicile n’est pas équipé
    de Linky, je ne vous autorise pas non plus à faire circuler le CPL du voisinage dans mon réseau privé. En conséquence,
    je vous demande instamment d’installer un filtre protégeant de toute circulation numérique de votre entreprise à
    l’intérieur de mon domicile. » …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Monsieur le Président, je vous fait une lettre, que vous lirez peut-être...

mar Jan 8 , 2019
Une lettre de M. Stanislas de Gizay
//