Un article de nonna Maia :

Tout le monde le sait maintenant : l’exécutif, la police et la majorité des « élus » a monté tout un arsenal pour nous faire croire que la sécurité se paie par la perte des libertés. Ce n’est qu’une invention de cerveaux malades afin de gouverner par la peur : caméras et drones vont renforcer la surveillance massive et toutes les excuses seront bonnes pour réprimer les libertés.

 Nous ne pouvons pas accepter cela. Beaucoup de manifs ont eu lieu : y étais-tu ? la liberté version juridique te parait peut -être lointaine…

Il faut dire que la stratégie adoptée n’a pas été couronnée de succès. La logique adoptée misait sur le classique « rapport de force ». On imaginait qu’une foule déterminée, armée de son seul bon droit clamé haut et fort, allait faire reculer le pouvoir et sa puissante police.

C’est le pari du « pouvoir contre pouvoir », qui a été tenu au fil des semaines passées.

Les manifs de Paris ont démontré l’impasse de cette stratégie : rien n’arrête l’arrogance de la police et encore moins celle du pouvoir.

À Poitiers, seule l’arrivée des teufeurs a sauvé nos cortèges d’une représentation numérique ridicule.

Une confusion lourde de conséquences

Nous devons regarder lucidement cet échec. Il vient d’une confusion entre pouvoir et LIBERTÉ : les 2 concepts convergent sur le verbe « pouvoir » et cela participe au trouble. La CLÉ pour les distinguer tient au partage :

  • le pouvoir touche au quantitatif : il peut se concentrer, s’additionner, se cumuler mais il diminue dans le partage – ceux qui le recherchent  cherchent à évincer ceux et celles qui ne pensent pas comme eux – car, en fait, le pouvoir ne connaît pas le partage, juste la compétition, au mieux le pacte intéressé,
  • tandis que la LIBERTÉ est de l’ordre du qualitatif, comme la bonne santé, la sagesse, elle S’ACCROÎT dans le partage : mieux nous nous concertons, mieux nos décisions vont dans le sens de l’intérêt de tous.

Un exemple concret et récent : Centre Presse s’est fait l’écho de la rentabilité de l’A147 : la presse et les politiques viennent prêter main forte au lobby autoroutier. Une association écolo écrit un communiqué … non publié !
A toi de décrypter : quelles sont les formes de pouvoir à l’œuvre dans cet exemple ? de quel côté est la liberté ?
Penses-tu que les journalistes doivent défendre leurs prérogatives ou se mettre du côté de la liberté, attachée aux biens communs ?

La LIBERTÉ passe par la RESPONSABILITÉ collective

Nous serons libres dans la mesure où nous maitriserons nos besoins et leur satisfaction dans le respect des ressources. Sinon ce n’est que de l’enfumage. C’est parce que nous faisons depuis des décennies ce constat que les AT-Poitou (Amis de la Terre Poitou) ont souhaité donner un tour « assemblée populaire » à la prochaine manif, pour décider de l’avenir.

Avec Châtellerault l’insoumise et Sanit 86, les AT-Poitou invitent donc à une

Assemblée Populaire

samedi 13 mars2021

à 15h place d’armes

s’il fait beau ou sinon où ? à St Hilaire ( grande église de pèlerinage?) dans la gare ? d’autres idées d’abri ?

L’actualité impose 3 thèmes

3 ateliers d’actualité devront déboucher sur des décisions concrètes à portée de nos mains.

1) – énergie ( voir communiqué CGT- Civaux) voir aussi le site :http://collectif-adn.fr/ une mine d’informations !
À Fukushima, la population est désarmée devant la catastrophe qui dure maintenant depuis 10 ans. Nous serions de même désarmés si les défauts de l’acier et du béton de Civaux se révélaient au grand jour.

2) – santé ( passeport vaccinal etc)
Dans le monde, les populations sont terrorisées, désarmées devant le barrage que les autorités opposent aux remèdes qui ont pourtant fait leurs preuves (ex : l’Ivermectine, médicament pratiquement gratuit – et préventif- de la Covid)  et poussées vers des vaccins très invasifs.

3) – eau ( bassines, pesticides etc ) Dans nos campagnes, les agro-industriels du maïs accaparent l’eau : ils pompent dans les nappes pour remplir leurs bassines et ré-injectent une eau chargée des pesticides et autres intrants.

Ces 3 sujets d’actualité méritent d’être pris en charge par l’Assemblée Populaire, sachant qu’il faudra donner une suite à ces échanges.

Au bout d’une heure de discussion, nous chanterons et si les musiciens sont là, nous danserons

Viens partager avec nous et fais passer largement l’invitation autour de toi !

Francesca alias nonna Maia

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Extinction Rebellion Poitiers cible Casino

mar Mar 9 , 2021
Une vidéo de la NR
//