Monsieur le député,

De retour au royaume de France, après un long voyage en Polynésie « française » (notamment sur les traces de Macron aux Iles Marquises), je constate que tout va pour le mieux dans notre beau pays si l’on en juge par le bilan de votre mandat de député.

Après une lecture attentive de votre magnifique document, à la fin duquel vous demandez ce que nous en avons pensé, je ne peux résister à l’envie de vous faire part de mon avis sur le sujet.

Tout d’abord sur la forme. Le long texte rédigé en langue de bois, façon la « voix de son maître » sur 8 pages format A4, aurait pu être imprimé en noir et blanc avec la possibilité de le colorier soi-même, ou mieux encore être résumé sur une feuille de format A5 recto verso ; vous auriez ainsi réduit considérablement la dépense et le gaspillage de papier…

Ensuite sur le fond. Je ne reviendrai pas en détail sur tous les points de votre catalogue, ce serait trop fastidieux, mais je suis abasourdi par vos propos satisfaits sur la politique menée par le petit monarque et son gouvernement de nouvelle droite encore plus perverse que la vieille droite moisie qui gouvernait la France depuis un éternité.

Comment pouvez-vous trouver des vertus à ce régime autoritaire, répressif et rétrograde qui a permis l’accentuation des inégalités sociales et fiscales dans un pays riche où une partie du peuple ne peut vivre dignement de ses revenus ?

Vous osez parler de façon condescendante de « redonner le pouvoir de vivre » alors que les classes défavorisées ne font que survivre en raison de leur exploitation par les possédants qui ne savent quoi faire de leurs richesses…

Vous chiffrez dans la rubrique «  »couac » il en coûte », les crédits qui sont ou seront attribués (ou pas) dans les différents domaines, mais vous n’évoquez pas le montant des recettes qui seront nécessaires.

Vous envisagez même de baisser les impôts. Allez-vous financer les dépenses en récupérant les 100 milliards d’euros de la fraude fiscale et le petit milliard d’euros de la fraude sociale ou en taxant les revenus exorbitants du capital ?

Je pense que le bilan de vos collègues macronistes doit être à peu de choses près identique, mises à part quelques petites variantes par circonscription ; d’ailleurs, un modèle de ce bilan a peut-être été concocté au siège de votre parti. S’adonner à un tel exercice dans le cadre d’un gouvernement d’amateurs et d’une majorité de godillots qui ont multiplié les erreurs et les échecs, je dois reconnaître que vous êtes très fort, vous pourriez vous reconvertir dans la pub ou le commerce. Vous avez quand même un sacré culot et vous ne vous rendez pas compte que vous nous prenez pour des imbéciles.

Il y a plus d’un demi siècle que je fais de la politique, et j’ai rarement vu cela ! Mais bon, vous avez l’excuse de l’âge.

Je vous souhaite néanmoins bon courage pour les 6 mois qui vous restent car je pense que les années qui viennent vont être très dures…

A très bientôt.

Bien cordialement.

Jean-Pierre BUJEAU

Rédaction

Article suivant

[Photos-Vidéos] Mauzé le 6 novembre ? C'était la marée populaire ! (Acte 1)

sam Nov 6 , 2021
Sacré journée ce samedi 6 novembre : nous avons commencé sous le soleil et l’hélicoptère de la gendarmerie qui a bourdonné tout au long d’une manif d’enfer, entre marche à travers champs, descente dans le lit de la rivière (à sec par endroit…) et montée finale sur une bassine. Le […]
//