[vidéos, photos] Manifestation du 8 mars à Poitiers pour les droits des femmes

Organisé par le « collectif du 8 mars » de Poitiers, la manifestation qui a regroupée au plus fort entre 200 et 300 personnes (on a compté) , en grande majorité des femmes et beaucoup de jeunes femmes, a sillonné la ville.

Au départ a été lu le manifeste :

« «Nous sommes femmes, caissières, enseignantes, agentes d’entretien, secrétaires, infirmières, aides à domiciles, assistantes maternelles, travailleuses sociales, administratives, sage-femmes, hôtesses… Nos métiers sont indispensables à la société. Pourtant, ils sont mal rémunérés et leur pénibilité n’est pas reconnue » (lire la suite)

Des affiches en castillan (beaucoup d’étudiantes du campus latino-américain de Scien Po)

Il faut dire que dans les pays hispanophones, notamment chez nos voisines espagnoles, la grève féministe a réuni des millions de femmes…

D’où ces slogans dans la manifestation de Poitiers :

« les femmes unies ne seront jamais vaincues »
« En avant le féminisme, il va gagner »

D’autres slogans de cette manifestation pleine d’énergie positive (progressiste) ?

« A anti-patriarcat »

« Nous sommes femmes, nous sommes fières, et féministes et radicales et en colère »

Adressé à celles qui regardaient depuis les balcons et aux passantes :

« Ne nous regardez pas, rejoignez-nous »

Dans la rue alors que la nuit tombait :

« je veux marcher tranquille dans la rue »

« Si vous êtes féministes, sautez »

« Qui va faire la vaisselle, nous on fait la révolution »

« Poitiers sera la tombe du patriarcat »

« Siamo tutti antifascisti »

Nous sommes toutes des antifascistes slogan italien qui rappelle le lien congénitaux entre l’extrême droite et le patriarcat

« À bas le patriarcat, il va tomber ; vive le féminisme, il va gagner »

« Ne me libérez pas, je m’en charge »

« So-so so solidarité avec les femmes du monde entier »

« Libérez les vendeuses des Cordeliers »

qui rappelle qu’à partir de 15h40, chaque jour, si on compare les écarts de salaire avec les hommes, les femmes travaille gratuitement

Devant une publicité au sexisme « ordinaire »

La continuité avec le passé de lutte des femmes était rappelé par l’hymne du MLF (Mouvement de Libération des Femmes), mouvement autonome et non-mixte des années 68

(sur l’air du Chant des marais)

Nous, qui sommes sans passé, les femmes,
Nous qui n’avons pas d’histoire,
Depuis la nuit des temps, les femmes,
Nous sommes le continent noir.

Refrain :
Debout femmes esclaves
Et brisons nos entraves
Debout ! debout !

Asservies, humiliées, les femmes,
Achetées, vendues, violées,
Dans toutes les maisons, les femmes,
Hors du monde reléguées.

Refrain

Seule dans notre malheur, les femmes,
L’une de l’autre ignorée,
Ils nous ont divisées, les femmes,
Et de nos sœurs séparées.

Refrain

Reconnaissons-nous, les femmes,
Parlons-nous, regardons-nous,
Ensemble on nous opprime, les femmes,
Ensemble révoltons-nous.

Refrain

Le temps de la colère, les femmes,
Notre temps est arrivé,
Connaissons notre force, les femmes,
Découvrons-nous des milliers.

PC

1 Trackback / Pingback

  1. [vidéo, photos] Gilets jaunes à Poitiers : dans quel pays vivons-nous ? – Pour une info rouge et verte dans la Vienne

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.