Samedi 17 mars sous une pluie battante, à la suite de la journée consacrée aux « États Généraux des Migrations » qui a regroupé une journée entière 32 associations et collectifs de la Vienne qui ont fait un état des lieux de la situation actuelle, montrer ce qui ne va pas localement et proposer des propositions alternatives.

Le déluge faisait fuir les passant-es et la manifestation fut très arrosée.

 

 

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Lettre courroucée à un journaliste de la Presse locale

dim Mar 18 , 2018
Quel mépris ! Quel mépris pour les étudiants et lycéens dans votre titre (« Poitiers est chahuté par une poussée de fièvre lycéenne« ) Comme si leur contestation de la réforme du bac et de la loi Vidal était une maladie, un épisode fiévreux, forcément passager avant le retour à l’état normal… […]
//