C’était pendant l’été 2018 : « L’appel de Poitiers » était approuvé par la Cour Européenne de Justice…

Les organisations qui ont lancé « l’Appel de Poitiers » l’ont porté devant le Conseil d’État français, puis devant la Cour de Justice Européenne. Cette dernière, dans son arrêt du 25 juillet 2018, leur a donné raison, confirmant le caractère OGM de certaines plantes mutées et de nouvelles biotechnologies, confirmant aussi l’obligation, prévue par la réglementation, d’évaluer et d’étiqueter ces plantes.

Mais…

Depuis juillet 2018, il ne s’est rien passé. Ces dispositions n’ont reçu aucune application. Au contraire, les industriels et leurs alliés multiplient les démarches auprès des instances européennes en charge de ces problèmes, afin de rendre caduques ces décisions.

Une réaction des organisations nationales mais aussi locales est à mener de façon urgente pour éviter d’annuler ce combat de plus de 20 années de résistance aux OGM et autres manipulations du vivant :

La conférence aura lieu samedi 23 novembre à 20 h à l’espace Mendès-France 1 rue de la cathédrale à Poitiers a pour but d’en expliquer les enjeux. À cette occasion, le collectif « Objectif Zéro OGM » – dont les membres sont tous signataires de la charte de l’appel de Poitiers – organise un temps fort.

Au programme : conférences et rencontres autour de la question des OGM cachés :

– Bilan agronomique et environnemental négatifs des OGM agricoles Conférence de Valentin Beauval (agronome – Confédération paysanne)

– L’offensive de l’agro-industrie pour déréglementer ses nouveaux OGM Conférence de Guy Kastler (Via Campesina)

– Comprendre les nouveaux OGM agricoles Conférence de Christian Vélot (CRIIGEN)

A lire également, un article du 1er octobre 2019 sur le site Reporterre qui revient sur les enjeux  autour des « OGM cachés » : https://reporterre.net/OGM-caches-le-gouvernement-nous-prend-pour-les-cobayes-des-firmes-agrochimiques

Pour mémoire, ci-dessous également le texte de « L’appel de Poitiers » datant du 24 juin 2012

2012_APPEL_DE_POITIERS_

 

Dom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Refuges LPO en danger à La Roche Posay ?

jeu Oct 31 , 2019
Le plan local d’urbanisme (PLU) est en train d’être modifié dans le bourg de la ROCHE POSAY. Des terrains agricoles risquent de devenir constructibles suite à la modification du PLU alors que les propriétaires n’ont rien demandé. Ces terrains en flanc de coteaux et enclavés sont préservés depuis des années […]
//