Ce ne fut pas la journée du siècle quant à la mobilisation des salarié.es à Poitiers ce jeudi 17 mars : environ 300 personnes avaient répondu à l’appel de l’intersyndicale CGT/FA/FSU/UNSA/Solidaires… mais clairement le compte n’y est pas. Et ce n’est pas spécifique à Poitiers, le constat est le même à travers tout le pays. Seule la CGT a la capacité « à gonfler » (un peu) les cortèges, pour le reste, c’est « service minimum ». Macron ne tremblera pas… encore. Entre la guerre en Ukraine, le carburant qui augmente et plombe le budget… des plus modestes, la campagne présidentielle et le covid qui n’en finit pas, loin s’en faut, quelle place reste t-il pour mettre du monde dans l’action et dans la rue ? Car bien entendu, les raisons de la colère sociale sont encore et toujours là.

Alors, on essaie le bulletin de vote ? Mais ça ne suffira pas, ça aussi on le sait !

Dom

Article suivant

Raisons d'Agir 2022 : "Agir contre les dominations"

ven Mar 18 , 2022
Cette année, c’est du mardi 5 au vendredi 8 avril à Poitiers. Le festival « Raisons d’Agir » en est à sa 16ème édition et la programmation est toujours aussi riche. Ce festival multiforme s’attache à croiser les expériences individuelles et collectives et les savoirs issus des sciences sociales. Il associe chercheurs, […]
//