L’absence de pluie samedi 22 octobre aurait-elle aidé à faire venir du monde ?

ALERTE SUR L’EAU ! Près de 450 personnes étaient présentes pour cette convergence entre la lutte contre l’élevage industriel de Coussay les Bois menée depuis près de 10 ans par ASPECT et la lutte pour que l’eau reste dans les nappes phréatiques et ne soient pas accaparées par une poignée d’irrigants.

Après le départ de la Médiathèque et la conférence de presse qui s’y déroulait, le cortège a remonté la rue du marché pour retrouver les tracteurs en haut de la rue Jean Jaurès avant de se retrouver sur la place de la mairie. Peu à peu, la foule s’est approchée de la cantine qui distribuait le « Préfou » moyennant un soutien financier laissé à l’appréciation de chacun.e. Une bonne soupe, une tartine d’houmous et du préfou, bien sûr ! Du préfou pour le préfet : aufou ? vraifou ? pasfou ?… J’menfou !

Le cortège s’est ensuite dirigé vers la préfecture pour une série de prise de parole sur l’urgence de préserver l’eau, bien commun, indispensable à la vie de toutes et de tous !

Ont apporté leur soutien par leur présence : la députée de Poitiers 1, Lisa Belluco, NUPES-EELV, Christine Graval, élue EELV à la Région, Florence Harris, élue PCF – « Vienne en Transition » au Conseil départemental, Valérie Soumaille, candidate NUPES-LFI pour Poitiers 2. Et comme l’a rappelé Michel Favreau, maire de Coussay les Bois : Pas d’eau ? Pas de vie !!!

FERME-USINE ! MEGA BASSINES ! QUI PAIERA LA FACTURE ?

PAS NOUS ! PAS NOUS ! PAS NOUS !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les factures d’eau ? Pour le préfet !

ET LE PROCHAIN RENDEZ-VOUS ?

Dom

Article suivant

Les Cahiers du féminisme

lun Oct 24 , 2022
Nous venons d’apprendre que viennent d’être numérisés tous les numéros du mensuel « Les cahiers du féminisme » dont quelques un-es d’entre nous dans la Vienne étaient abonné-es jusqu’aux années 90. « Présentation générale des Cahiers du féminisme Automne 1977, nous sortions le premier numéro des Cahiers du féminisme, avec le sentiment d’une […]
//