Le 26 mai prochain se tiennent les élections pour choisir nos futurs député.e.s européen.ne.s.

La PAC (Politique Agricole Commune) est le premier budget européen et le parlement européen a son mot à dire dans les négociations européennes sur la PAC. Il est donc important d’interpeller les candidat.e.s sur cette question.

La plateforme « Pour une autre PAC » qui rassemble 35 organisations françaises, propose d’organiser des tables de débats citoyens. Ces évènements, organisés en soirée ou le week-end, auront pour but de rassembler candidat.e.s, paysan.nes et autres citoyen.nes pour discuter de l’enjeu agricole et alimentaire, informer les citoyen.nes sur la PAC et interpeller les candidat.e.s sur leurs engagements. L’ambition est, partout en France, durant le mois de mai, de créer des espaces de dialogues conviviaux pour discuter tou·tes ensemble du modèle d’agriculture et d’alimentation que nous voulons.

Dans la Vienne, la Confédération paysanne et Attac ont pris l’initiative de lancer l’idée d’organiser un évènement qui se tiendra finalement le lundi 20 mai de 18 h 30 à 22 h 30 à la maison de la Gibauderie (au lieu du samedi 18 mai 2019 comme annoncée dans un premier temps). Ils proposent à toute organisation de la Vienne de participer à la mise en place et au déroulement de cet évènement, qu’elle soit membre de l’une des organisations nationales partie prenante de la plateforme, ou non, pour peu qu’elle en partage les objectifs.

Dès le mois d’avril, la plateforme « Pour une autre PAC » met à disposition tous les outils nécessaires pour une organisation fluide et rapide de ces « Tables de débat citoyen ».

https://pouruneautrepac.eu/
Pour en savoir plus sur « Pour une autre PAC », découvrez les portraits de paysan.nes qui mettent en œuvre au quotidien l’agriculture que l’on souhaite sur la chaine youtube de la plateforme et sa chaine facebook. Découvrez aussi le résumé des 12 priorités portées pour la prochaine PAC.

Les organisations membres de la plateforme nationale :

Organisations paysannes : Confédération paysanne, FADEAR (Fédération des associations pour le développement de l’emploi agricole et rural), FNAB (Fédération Nationale d’Agriculture Biologique), MRJC (Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne), Réseau CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural), Terre de Liens, Terre et Humanisme, UNAF (Union nationale de l’apiculture française)

Organisations de protection de l’environnement et du bien-être animal : Agir pour l’environnement, Les Amis de la Terre, CIWF France (Compassion In World Farming), Fédération des Conservatoires d’Espaces Naturels, Fédération des Parcs Naturels Régionaux, Fondation pour la Nature et l’Homme, France Nature Environnement, Générations futures, Greenpeace, LPO, Réseau Action Climat, Welfarm, WWF

Organisations de solidarité internationale : ActionAid France, Agter, ATTAC, CFSI (Comité Français pour la Solidarité Internationale), Ingénieurs sans Frontières – Agrista, SOL

Organisations de citoyen·ne·s – consommateur·rice·s : Bio Consom’acteurs, Chrétiens dans le monde rural, Générations Cobayes, Miramap (Mouvement inter-régional des AMAP), Commerce Équitable France, Slow Food

Dom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Sauvons le droit d’asile : STOP DUBLIN

mar Avr 23 , 2019
Collectif poitevin « D’ailleurs Nous Sommes d’Ici » Parce que les exilé-e-s ne peuvent pas choisir le pays dans lequel ils souhaiteraient demander l’asile.Parce que cette politique est inhumaine, absurde, inefficace et coûteuse et que le demandeur d’asile doit avoir le choix du pays où déposer sa demande, le règlement Dublin III […]
//