Communiqué de presse

Les salariés de l’IRTS sont inquiets face à la suppression drastique de postes qui fait suite à un déficit financier important.

La direction a supprimé 10 CDD ETP et 9 salariés en CDI quitteront l’association en octobre prochain (20% des postes), sans qu’aucune réorganisation des pôles et services ne soit proposée.

A cela s’ajoutent une diminution importante du recours aux vacataires et un départ en retraite.

La seule décision de la direction face à cette diminution des effectifs consiste à supprimer 5 jours de congés annuels aux salariés et à augmenter dans des proportions irréalisables leur charge de travail.

Un autre plan de suppression d’emplois est d’ores et déjà évoqué.

Déjà, le 20 octobre 2017, le médecin du travail avait émis une alerte sur les risques psychosociaux.

En juillet 2018, le cabinet Syndex, missionné par le CHSCT en décembre 2017, a mis en exergue un risque grave pour la santé des salariés causé notamment par leur surcharge de travail.

Les salariés attendent un soutien effectif de la Région, de Grand Poitiers et de Poitiers afin de continuer à dispenser des formations de qualité et que les emplois soient préservés sur le territoire.

Poitiers, le 12/09/18

Un article dans la Nouvelle République/Centre Presse ici et un dans « 7 à Poitiers« 

Rédaction

Une réflexion au sujet de “Suppression d’emplois à l’Institut Régional du Travail Social (IRTS) jusqu’où ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Le scandale des bassines en Vienne

jeu Sep 13 , 2018
Les associations saisissent le tribunal administratif de Poitiers
//