Cela fait bientôt 50 ans que l’opposition au nucléaire existe. On se disait qu’un accident réveillerait les consciences mais Tchernobyl, Fukushima et autres catastrophes dissimulées n’ont pas vaincu l’apathie. Pourtant les Gilets Jaunes et les Amis de la Terre-Poitou ne se résignent pas et vendredi 26 avril ils invitent tous les antinucléaires à exiger l’arrêt de cette industrie mortifère : alertez tous vos amis !

« Les enfants de Tchernobyl ont 33 ans. La contamination radioactive ne connait pas de frontières. Les autorités veulent faire croire que c’est de l’histoire ancienne et, sous l’étiquette « Éthos », on dote les habitants des sites contaminés de compteurs Geiger, dès la maternelle. 
C’est ce qu’on appelle « responsabiliser  » les citoyens : si on chope un cancer, c’est qu’on n’a pas su éviter les points de forte radioactivité. Renversement des responsabilités bien connu désormais.

Depuis 50 ans malgré un secret cadenassé, des informations passent par les associations et grâce à leur travail, la population se méfie désormais du nucléaire mais elle doit maintenant parler en son nom. 

NON ! le nucléaire n’est pas une affaire de spécialiste ! 
C’est le cauchemar imposé par des dirigeants ayant perdu tout sens de la mesure. 
C’est un enchaînement de paris dont l’absurdité est connue depuis le début. 
C’est un gouffre qui entraine le pays dans la faillite. 
C’est une atteinte sournoise à notre patrimoine génétique. 
ET C’est notre affaire à tous de le refuser ! » 

Nous, Gilets Jaunes, nous ne résignons pas à subir ces abus inouïs ! Avec les Amis de la Terre-Poitou qui font ce geste chaque année et avec toutes les bonnes volontés des associations et des partis nous serons à :
– 18 h au square Magenta pour déposer un bouquet dans la main tendue du soldat blessé qui incarne tous les sacrifices pour le bien commun. En ce 26 avril, nous y verrons le sacrifice des liquidateurs qui ont limité les dégâts. Nous chanterons la « Mazurka de la résistance ».

– puis nous suivrons les jeunes comédiens de Cortège de Tête dans une représentation itinérante. 
– et enfin à partir de 18 h 30 ( plus raisonnablement 19 h) à l’Assemblée Générale hebdomadaire des Gilets Jaunes aux salons de Blossac, nous mettrons au point une méthode de résistance. 

Les Amis de la Terre-Poitou

Dom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

En grève le 9 mai, à Paris le 18 mai !

jeu Avr 25 , 2019
L’ensemble des syndicats de fonctionnaires appellent à la grève jeudi 9 mai (communiqué national ci-dessous). Puis le samedi 18 mai, le SNUipp/FSU a initié l’appel à une manifestation nationale qui aura lieu à Paris avec les parents d’élèves contre la loi Blanquer. Au niveau local et pour permettre la mobilisation […]
//