BNM TV n°45

Ce vendredi 1er juillet, la coordination des Bassines Non Merci, aux côtés de diverses organisations, a invité les médias au lancement de la campagne « Pas une bassine de plus ! », à Mauzé-sur-le-Mignon. L’occasion de présenter les outils collaboratifs qui permettront à tous.tes d’alerter et d’organiser la résistance sur chaque nouveau chantier, partout en France !

Ce travail d’inventaire est visible via un outil numérique accessible à tous.tes : https://umap.openstreetmap.fr/fr/map/bassines779169

Cet outil est évolutif et collaboratif : chacun.e peut y envoyer des informations sur les bassines repérées sur son territoire à l’adresse suivante meteobassines@riseup.net

« En cas de démarrage d’un nouveau chantier de bassine, on l’arrête en masse le 3e week-end d’après ! » Le message est clair : aucune nouvelle bassine ne doit être construite sur le territoire français ; si un nouveau chantier démarre, les mouvements citoyens convergeront et mettrons en place pour le stopper DÉFINITIVEMENT ! Ce message sera diffusé partout, dans les cafés, les commerces, les espaces d’expression libre, grâce aux affiches et prospectus distribués ce vendredi 1er juillet devant la mairie de Mauzé-sur-le-Mignon aux associations et collectifs engagés dans la lutte contre les bassines. Chaque citoyen-ne est invité.e à assurer un travail de veille et d’alerte, et à s’organiser ou rejoindre des organisations existantes localement pour bloquer tout nouveau chantier de bassine sur son territoire. Face à la propagation des métastases Bassines, la résistance s’organise ! Rejoignez-nous !

Vous pouvez suivre toutes les actualités sur bassinesnonmerci.fr et https://www.facebook.com/bassine.nonmerci.5

No Bassaran mas !

Le Collectif Bassines Non Merci

Rédaction

Article suivant

[vidéo] BD. L'été chez FLBLB

jeu Juil 7 , 2022
Une interview de Thomas des éditions FLBLB qui présente les sorties de cet été. Pour petit-es et grand-es ! Une jour­­née de Bour­­rique Nouveauté. — Hé, ça va être une belle jour­née ! Le temps est idéal pour se rendre à la grande cité.— Là j’es­saie d’écrire, Bour­rique, et je ne sais pas […]
//