Qui sommes nous ?

Nous sommes SolidaRed, une association d’étudiants de Sciences Po (campus de Poitiers) visant à aider des écoles primaires et maternelles en Amérique latine et en Afrique, particulièrement en ce qui concerne les infrastructures des établissements et le matériel.

Les premières années de l’éducation d’un enfant sont fondamentales pour son développement. Il est donc impératif de traverser cette étape sans souffrir du manque de ressources essentielles, sans avoir faim ou froid, ou même peur de voir l’établissement s’effondrer. C’est une question de droits dont doivent jouir tous les enfants.

Notre association récolte des fonds à cette fin, puis certains de nos membres se rendent sur le terrain pour donner l’argent et voir les améliorations qui ont lieu peu à peu.

Nous avons plusieurs moyens de récolte, qui sont souvent des partenariats avec d’autres projets du campus, comme des ventes de nourriture, des ateliers théâtre, des cours de capoeira et prochainement, une cours solidaire en février a laquelle la ville entière est invitée à participer !

Nous sommes très motivés et ouverts à toute initiative puisque tout effort, même s’il est petit et local, a un impact considérable: le prix d’une des crêpes que l’on a vendu lors des ventes de nourriture (1€) est le prix d’une année d’école pour un enfant sénégalais! Ajoutez-vous donc à ce beau projet, vous aurez bientôt de nos nouvelles !

Contact :

SolidaRed (Facebook)

patricia.villochcarrion chez sciencespo point fr

idarosalie.gomis chez sciencespo point fr

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

EELV : Lettre aux riverain-e-s d’un projet de Center parcs

jeu Nov 22 , 2018
Le principe d’implantation d’un Center parcs s’appuie sur l’argumentaire bien rôdé de la fameuse attractivité des territoires. Pour les élus des territoires ruraux le tourisme apparaît souvent comme la seule ressource disponible et la création ex-nihilo d’une « attraction » clé en main, reconnue et créatrice d’emplois nécessairement locaux, une source miraculeuse […]
//