Après les gilets jaunes, les stylos rouges ?

 Depuis le 12 décembre, à la suite du mouvement des gilets jaunes se développe sur internet via Facebook, un groupe d’enseignant.e.s de tous les secteurs de l’Education Nationale qui réunit maintenant près de 30 000 personnes. Plutôt que d’écrire ici ce que porte ce nouveau mouvement, un tour sur le site en dira beaucoup plus.

Nul doute que cette dynamique va interroger fortement le mouvement syndical enseignant en posant dès maintenant les questions de son efficacité face aux blocages du gouvernement sur toute une série de questions : salaires gelés, point d’indice en berne, matraquage de Blanquer sur les programmes, les évaluations dans le 1er degré, suppressions de postes dans le 2nd degré, etc. etc. La liste est tellement longue qu’il faudrait plus d’un article pour en faire le tour !

Là encore, l’Education Nationale comme bien d’autres secteurs du secteur public, comme bien d’autres fonctionnaires subit quarante ans de dérégulation, que ce soit sous des gouvernements de « gauche » ou de droite.

Avec toujours les mêmes victimes, les élèves, les parents et les enseignant.e.s…

Voilà donc une affaire à suivre après la « trêve des confiseurs » : sur web86 on n’y manquera pas…

https://www.facebook.com/groups/273703990161539/


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.