Eco-école à Romagne ; entretien sur l’éco-anxiété ; Atlas de la Biodiversité Communale dans la Vienne

L’école publique de Romagne, dans le sud de la Vienne, vient d’être désignée Eco-Ecole. Il s’agit d’un label européen porté au niveau national par l’association Teragir. Au programme, actions pour l’environnement, l’égalité entre filles et garçons et plus largement le vivre ensemble. (c’est ici)

L’éco-anxiété, soit l’impact sur la santé de la conscience du dérèglement climatique, intéresse de plus en plus le secteur de la recherche. Le phénomène implique également de former les professionnel·les pouvant être face à des publics concernés. C’est dans ce sens que le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) et la Ville de Poitiers ont organisé ce 24 juin une journée de conférences et d’animations. Alice Desbiolles, épidémiologiste et médecin de santé publique spécialisée en santé environnementale y a effectué deux interventions. L’autrice de L’éco-anxiété. Vivre sereinement dans un monde abîmé (Fayard, septembre 2020) a expliqué ce phénomène et la manière dont elle peut servir de levier à l’action. Entretien. (c’est là)

Répertorier le vivant pour mieux le préserver. Plusieurs municipalités du sud Vienne ont entrepris la création d’un ABC – Atlas de la Biodiversité Communale. Ce projet mené avec le CPIE Val de Gartempe vise à mobiliser les citoyens pour répertorier la faune et la flore de leur territoire, dans une démarche de science participative. L’ABC devrait permettre d’améliorer la prise en compte de la biodiversité dans les politiques communales et intercommunales. (à lire)

Rédaction

Article suivant

L'eau ? Un bien commun, plus que jamais !

jeu Juil 14 , 2022
Transmis par « Points de vue citoyens » : Intervention de Lisa Belluco (députée 1ère circonscription de la Vienne) pendant la séance de questions au gouvernement de mardi qui a permis au groupe écologiste d’interpeller directement le Ministre Béchu (Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires depuis juillet 2022) sur ses mesures […]
//