… mais un peu moins… Trois candidatures d’extrême-droite quand même sur la circonscription de la Vienne 1 :

Marie-Aline de Mascureau (Reconquête) : Passée par le parti de De Villiers, (Mouvement Pour la France) et par le SIEL (Souveraineté Identité Et Liberté) obscur groupuscule d’extrême-droite, elle a atterri chez les zemmouristes, réceptacle de toutes les mouvances d’extrême-droite non « RN« .

Corine Jarry (Debout la France) : Une candidature sans lien avec le département. Ce n’est plus du parachutage, c’est du remplissage électoral !

Kévin Courtois (RN86) Au RN86, ça bouge beaucoup mais surtout pour changer les responsables départementaux. (A. Verdin, A. Fage) Le dernier en date est d’une discrétion absolue (et on ne s’en plaint pas). Candidat tête de liste pour les municipales 2020 à Poitiers, K. Courtois s’est surtout fait remarquer par son absence totale de campagne électorale comme de présence dans les médias. On espère que ça va continuer. Quand on consulte la page FB du RN86, on constate le peu d’actualité sauf à relayer ce qui se passe ailleurs. Et pour l’anecdote, quand avec certains navigateurs on clique sur l’adresse du site du RN86 à partir de leur page FB, on tombe sur un message d’alerte « Attention : risque probable de sécurité » !!! C’est sûr avec le RN, on n’est pas en sécurité !

Georges Rellow

Dom

Article suivant

[Photos] Les 4 candidat.es de la NUPES à la Fête de l'Humanité à Poitiers (1)

sam Mai 28 , 2022
« Des retrouvailles » , cela a été exprimé plusieurs fois par différent.es intervenant.es lors de l’introduction de cette 5ème fête de l’Humanité dans la Vienne. Et par les 4 candidat.es aux élections législatives aussi qui ont rappelé que l’appel à l’unité de la gauche était sans aucun doute une demande forte […]
//