(photos) Juan Branco à Poitiers, lundi 29 avril en plein air !

17 h 30, ce lundi 29 avril, rue Jean Jaurès : une file de plusieurs dizaines de personnes s’allonge déjà sur le trottoir devant la grille d’entrée des locaux du site de Scienco-Po Poitiers : pourtant, ça ne commence qu’à 18 h…

Ils seront bientôt plusieurs centaines sans compter les étudiant.e.s attendant l’intervention de Juan Branco dans l’amphi à l’intérieur… alors que pour des raisons techniques, la diffusion de son intervention en vidéo-conférence dans un deuxième amphi s’avère impossible…

18 h 00, le public continue d’affluer, la salle reste inaccessible, les gens s’impatientent ; Juan Branco, les organisateurs cherchent une solution de repli pour accueillir la foule qui grossit toujours…

Juan Branco, dont la vente de l’ouvrage « Crépuscule » atteint des sommets depuis plusieurs semaines (80 000 ? 100 000 exemplaires ?). On avouera trouver la chose plus plaisante que de lire la même chose quand il s’agit de Zemmour… « Crépuscule » qui montre dans le détail le fonctionnement du pouvoir et les mécanismes oligarchiques à l’œuvre avec Macron au centre d’un système qu’il contribue à alimenter de là où il manœuvre aujourd’hui…

Hervé Kempf sur le site « Reporterre » a parfaitement résumé le propos du livre : https://reporterre.net/Crepuscule-de-Juan-Branco-met-l-oligarchie-a-nu

Merci à Y. Nordberg pour les photos illustrant cet article…

Juan Branco donc, qui a « embarqué » le public poitevin sur la place du marché pour un happening de 2 heures (au bas mot !) devant plus de 400 personnes, mélange de militant.e.s aguerri.e.s, d’étudiant.e.s néophytes, de citoyen.ne.s mobilisé.e.s, voire de badauds interpellés par la foule ou l’écho du mégaphone ? (puis de la très bonne sono, sortie de nulle part !). Etonnante assemblée, entre « nuit debout » et les manifs des derniers temps très à l’écoute de propos qui nous sortent du « bavardage médiatique » habituel.

Un orateur incisif, précis, qui déroule son propos, sans notes avec un sens de l’humour qui n’altère en rien le fond de l’argumentation. Il vous reste maintenant à soutenir « l’effort de guerre médiatique » en achetant, en offrant, bref en lisant son livre, histoire de faire encore monter les chiffres de vente de l’ouvrage…

Aucune crainte, il en reste quelques-uns à la librairie « La belle aventure » partenaire de l’évènement, de cette soirée particulière, ce lundi 29 avril à Poitiers.

D. Leblanc

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.