Manifestation convoquée par de nombreuses organisations

« so-so-so, solidarité avec les femmes du monde entier »

Le récent square « Simone Veil » de Poitiers mérite bien l’écriture inclusive :

« présidentE » et non « président »

« éluE » et non « élu »

« 1ère » et non « 1er »

Le maire Alain Claeys est apparu par surprise, sorti de la mairie toute proche, pour expliquer que c’était le vœu du fils de Simone Veil, venu inaugurer le square récemment, de mettre « président » et non « présidentE »

pour « élu », là, c’était plus difficile à justifier. Tout ça a rappelé quand même que

Simone Veil, toute courageuse qu’elle a démontré être à de nombreuses reprises, toute importante que fut son œuvre pour le droit des femmes, était une femme de droite.

« mujeres unidas jamás serán vencidas »

(« les femmes unies ne seront jamais vaincues »)

La jeunesse, force propulsive du mouvement

 

La déambulation interpella beaucoup les passant-es et les habitant-es

« femmes outragées et opprimées, partout dans le monde il faut lutter »

PC

Pour aller plus loin, le court métrage documentaire des yeux d’IZO sur Simone Iff, militante française du droit à l’avortement, l’instigatrice du manifeste des 343, et la première présidente du Mouvement français pour le planning familial. Cliquez ici

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Interview "Au nom du réalisme"

ven Mar 9 , 2018
Interview de S. Bikialo, professeur à l’Université de Poitiers, sur des usages politiques du mot « réalisme »
//