Observatoire de la vigilance laïque 86

Communiqué de presse de l’OVL 86 sur le nouveau collège privé à Poitiers

« Depuis 2 ans, l’annonce de l’ouverture d’un nouveau collège privé sur Poitiers à la prochaine rentrée scolaire a amené l’Observatoire de Vigilance Laïque de la Vienne (OVL 86) à être interrogatif, puis inquiet et enfin réprobateur.

Ses interrogations ont voulu être portées auprès des différents pouvoirs publics concernés : préfecture, département, rectorat, mairie, diocèse. L’OVL a rencontré la préfète, le groupe d’élus d’opposition puis le vice-président du Conseil Départemental (CD) en charge des collèges et enfin l’Inspecteur d’Académie. Le maire de Poitiers, de report en report de sa part depuis un an, n’a finalement pas donné suite. Quant au diocèse, il n’a pas souhaité recevoir l’OVL.

Même si des réponses de la part des services de la préfecture et du CD ne lui sont pas encore parvenues, l’inquiétude de l’OVL a succédé à ses interrogations : les collèges publics du grand secteur de « Poitiers- Est » ne vont-ils pas en subir les conséquences en terme de mixité sociale ? En effet, les parents d’élèves des catégories socio-professionnelles (CSP) favorisées risquent fort de se tourner vers cette nouvelle offre privée.

Enfin ces différentes rencontres ont laissé place à la réprobation : le service public d’éducation a failli. La responsabilité des pouvoirs publics, en particulier département et Éducation Nationale, par absence d’anticipation de la hausse des effectifs de collégiens sur la ville de Poitiers et son agglomération, semble évidente et offre au diocèse l’aubaine de pallier cette carence. Le laxisme ou l’attentisme de la mairie et de la préfecture y ont également contribué.

Un nouveau collège public aurait dû ouvrir depuis plusieurs années déjà, permettant la scolarisation de tous les enfants et non seulement à la rentrée 2021 sur le versant opposé de la ville (à Poitiers-Ouest) comme annoncé d’ailleurs après notre rencontre avec le vice-président du CD…

L’OVL 86 regrette et déplore cette situation. Irait-elle dans le sens du « lien » proclamé ce lundi 9 avril par M Macron (lors de la conférence des évêques à laquelle il avait été invité) entre la République et l’église catholique ? Cela, alors même que la loi de 1905 dans son article 2 affirme l’inverse : « la République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte » ! A son niveau, l’OVL 86 continuera à exercer sa vigilance quant au respect de cette loi pour que partout l’école publique demeure l’école de la République. »

Poitiers, le 10 avril 2018.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

"L'instant Polar" du 23 au 28 avril à Dissay

dim Avr 22 , 2018
Salon, polar, BD, jeunesse
//