Le 11 janvier une réunion de Gilets Jaunes a réuni entre 50 et 80 participants à l’Auberge de Jeunesse de Poitiers. Ils se sont exprimés sur plusieurs thèmes : organisation, actions, attitude face à la répression, revendications …

Voici une brève synthèse du dépouillement des 254 revendications exprimées par écrit dans des boîtes ad hoc. Elles sont réparties en :

  • augmentation du pouvoir d’achat : 35 soit 11 %, avec des variations de demande de SMIC allant de 1300 à 1800 €
  • réforme fiscale : 45 soit 14 %, dont 14 demandes de suppression et de diminution des taxes, 5 demandes de rétablissement de l’ISF
  • amélioration des conditions de vie : 14 soit 4 %
  • égalité : 14 soit 4 %
  • arrêt de la répression : 19 soit 6 %
  • mesure pour l’environnement : 14 soit 4 %
  • transformation de l’organisation de la production des biens : 24 soit 7 %
  • transformation des institutions : 66 soit 20 %, dont 6 demande de RIC
  • transformation de la politique internationale : 12 soit 4 %, dont 3 demande de sortie de l’UE
  • revendications d’ordre général : 14 soit 4 %, dont une seule demande pour stopper l’immigration.
  • divers : 24 soit 7 %

Le nombre total, 325, est supérieur au nombre de revendications exprimées car certaines ont été classées dans plusieurs items.

AS

Rédaction

Une réflexion au sujet de “Quelles sont les idées des Gilets jaunes de Poitiers ?

  1. Cela me semble illustrer que ce mouvement, à Poitiers, n’est ni d’extrême droite, ni anti-écolo, ni poujadiste, ni une jacquerie. C’est un mouvement populaire et progressiste. Celles et ceux qui s’en méfient et font partie du monde du travail sont en train de se tirer une balle dans le pied : si ce mouvement-là ne grandit pas, la vengeance de classe des Macron et compagnie sera saignante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Budget de la Région : le privé au détriment du public

sam Jan 26 , 2019
Voici l'intervention critique de l'organisation syndicale FSU au CESER (Conseil Économique, Social, Environnemental Régional)
//