« L’université de Poitiers ne proposera aucun attendu local pour ses formations ni de parcours adaptés à la rentrée 2018. Un « choix politique » mais aussi financier pour Yves Jean, le président de l’établissement, qui dénonce une réforme « massue » qui va mettre en concurrence les universités. Entretien.  »

Lire la suite de l’article du journal « L’Étudiant »

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Les "insoumis" du Sud Vienne

ven Mar 2 , 2018
UN article de J. P. Huot
//