En temps réel, et grâce au compte twitter des « Soulèvements de la terre » des nouvelles des blessé.es de samedi 29 octobre, le bilan de la journée, et tout le reste : https://twitter.com/lessoulevements

DÉCOMPTE DES BLESSÉ•ES CÔTÉ MANIFESTANT•ES :

  • 50 blessé•es (dont membres cassés), dont 5 hospitalisés (3 blessés à la tête par LBD dont 1 au visage mutilé, 1 grièvement au tibia, 1 au bras). 15 blessures ouvertes. 2 personnes blessées par LBD à la tête sont en GAV.

Merci à Claudine pour les photos et les commentaires sur le ressenti de cette journée… particulière.

Contrôles d’identité et fouilles des véhicules à l’aller, marche pendant plusieurs kms avant d’arriver sur place, contrôle et relevé d’identités au retour : un déploiement de force qui a encore une fois fait renoncer nombre de personnes. Mais clairement, grâce à une organisation incroyable, le dispositif policier (plus de 1 700 GM, gendarmes,… ) a été dépassé par la foule (5 000 ? 6 000 ? 7 000 ?) répartie en trois groupes, les rouges (!) les verts (!) et les blancs (!) : trois cortèges simultanés qui ont élargi le front des manifestant.es. Le groupe vert a fait diversion par les champs de l’ouest, le groupe blanc est allé directement dans la direction de la bassine et a été le premier à franchir le mur des CRS. Le groupe rouge plus à l’est est arrivé le premier dans la bassine même puis est ressorti. Tous les champs sur 180 degrés étaient occupés. En raison du vent, les lacrimo ont souvent été dispersés vers les « forces de l’ordre » qui ont aussi beaucoup couru. Avec leur équipement, ça ne facilite pas les choses. Des blessé.es aussi et bien plus chez les manifestant.es que les « bilans officiels » ne l’avancent pour les FDO. Il faut bien « gonfler les chiffres » pour justifier le déploiement policier. La presse serait bien inspirée d’interroger Darmanin sur la réalité de ses chiffres…

La députée NUPES de Poitiers1, Lisa Belluco
Yannick Jadot
Valérie Soumaille, candidate NUPES, Poitiers 2
Nicolas Girod, porte-parole de la Confédération Paysanne
Représentants de la CGT et de Solidaires
Philippe Poutou
Député.es NUPES et nos amis d’ASPECT (Coussay les B)

Dom

Article suivant

Dimanche à Sainte Soline : une histoire d'eau

dim Oct 30 , 2022
Retrouvez le déroulé de la journée de dimanche sur le camp de Sainte Soline. https://lessoulevementsdelaterre.org/blog/pas-une-bassine-de-plus-le-live Grenades de « désencerclement » (quelle curieuse dénomination !), gaz lacrymos, (qui n’ont pas toujours eu l’effet escompté) LBD ont été tirés en nombre pendant ces deux jours, suscitant de nombreux blessés parmi les manifestant.es avec des […]
//